News

Veille Like A Bot #2 : Quel avenir pour les chatbots Messenger ?

LA VEILLE LIKE A BOT

Il ne se passe pas une semaine sans nouvelles actualités déterminante pour l’avenir du secteur des chatbots, encore en pleine structuration. Chez Like A Bot nous suivons de très près les avancées techniques mais aussi les applications marketing, en Europe mais aussi aux Etats-Unis et en Chine où les usages ont toujours quelques mois d’avance. Plutôt que de garder cette matière pour nous, nous vous proposons de retrouver régulièrement des rapports de veille sur notre blog.

Après avoir vu les grandes nouveautés autour des bots Messenger, voici le deuxième article de veille pour bien aborder la fin de l'année. Les chatbots Messenger sont là pour durer et nous accompagnons chaque semaine de nouveaux clients dans cette démarche de conversation avec leurs prospects et clients. Il se passe toujours beaucoup de choses sur le marché, surtout depuis la rentrée. Pour le BtoB comme pour le plus grand public, côté marketing ou technique, les sujets ne manquent pas. Voici donc un deuxième numéro de résumé de notre veille active, consacrée à nouveau aux chatbots Messenger.

Quel avenir pour les chatbots Messenger en BtoB ?

Si nous avons plutôt l’habitude de retrouver des chatbots BtoB directement sur les sites des entreprises, il ne faut pas oublier Facebook et Messenger ! Car si intuitivement on imagine plutôt accrocher des prospects depuis son site vitrine ou via Linkedin, ces profils sont également présents pour la grande majorité sur Facebook. Messenger ne doit surtout pas être négligé pour proposer une expérience originale et génératrice de business en BtoB. D’ailleurs, chez Like A Bot vous pouvez très facilement déployer une expérience unifiée sur votre site et sur Messenger, pratique.

Techfunnel propose un très bon résumé des bénéfices du chatbot Messenger pour la prospection et la fidélisation dans la vente aux professionnels. Si vous proposez une expérience similaire à celle disponible sur votre site web, Facebook vous donne des outils supplémentaires pour cibler vos différentes typologies de prospects, par exemple via des ads ciblées. Une bonne opportunité pour personnaliser vos stratégies de contact. Des approches conversationnelles plus directes idéales pour réinventer votre façon de vendre. Imaginez des scénarios de conversation pour les personas que vous allez pouvoir toucher de manière précise sur Facebook, et transformez l’essai !

6 astuces pour avoir du succès en Messenger marketing

Après un article pragmatique plein de pédagogie dans le premier numéro sur le sujet du marketing via les bots Messenger, voici une version américaine aux hormones signée Larry Kim. Prophète d’un webmarketing pas toujours très clean, il propose chez Inc. ses 6 astuces pour “cracker le code” du marketing sur Messenger. Autant vous dire qu’il y a du tri à faire dans tout ça…

“Envoyez des blasts de notifications, 80% des gens vont ouvrir !”

“Envoyez des petits contenus, souvent”

Attention à cette utilisation spammy de Messenger. Votre notification va apparaître au milieu des conversations de l’utilisateur avec ses amis, et vous lui donner plus envie d’ouvrir qu’un email marketing, c’est vrai. Mais attention à la pression publicitaire ! Chez Like A Bot nous préconisons une utilisation beaucoup plus réfléchie, pour respecter les guidelines Facebook (qui ont récemment évoluées, nous y reviendrons prochainement) mais surtout les utilisateurs visés. Et on ne parle même pas du respect du RGPD...

Le marché des chatbots manque-t-il de standards ?

Chez TechTarget, Albert McKeon se demande comment s’y retrouver dans la multitude d’approches et de formats sur le marché des chatbots. Il existe des environnements très fermés avec des solutions propriétaires dont il est difficile de sortir ou de faire communiquer avec d'autres solutions. Il peut aussi être compliqué de s'y retrouver entre les outils permettant de concevoir une conversation des outils gérants simplement le traitement du langage naturel.

Chez Like A Bot nous avons fait le choix de travailler, comme le suggère l’auteur, via un maximum d’API et l’utilisation de ressources open-source de qualité. Cela nous permet d'interagir facilement avec des briques développées par d’autres acteurs, mais aussi de nous connecter à un maximum de canaux de communication en toute simplicité.

Voici ce qu’il fallait retenir du côté des chatbots Messenger sur ces dernières semaines.

Pour aller plus loin

Restons connectés sur Twitter et Linkedin et n'hésitez pas à jeter un oeil à nos webinars chatbot ! Ils durent seulement 15 minutes !

Partager l’article : arrow_backAccueil du Blog