Tech

Créer un chatbot : dernière étape, l'amélioraton continue

Après la conception, l’implémentation, et les tests et la mise en ligne de notre chatbot, il est temps d'entrer dans la phase d'amélioration continue.

Car une fois en ligne au contact des utilisateurs ciblés par notre service et son cas d’usage, le chatbot continue doit continuer d’apprendre et de s’enrichir au fil des semaines. Un processus d’améliorations et d’optimisations indispensable pour maintenir le bot à son meilleur niveau, et pourquoi pas élargir son périmètre initial de réponses.

1. Analysez le comportement des utilisateurs

Les parcours empruntés lors de la conversation doivent être étudiés. On peut alors se rendre compte des thématiques favorites des utilisateurs qui entrent dans la conversation : quel sujet les intéresse, par quelle branche de l’arbre ils passent, quels éléments dynamiques sont activés, quels éléments de la conversation les font quitter, quelles expressions ils utilisent, etc… La représentation graphique de ces parcours sera particulièrement efficace pour saisir rapidement où se situent les points à optimiser.

Du côté de la compréhension du langage naturel, il est indispensable d'étudier les phrases non comprises, ou mal comprises par l’algorithme (les fameux faux positifs). Cela peut être considéré par un échec lorsque le bot ne comprend pas, mais c’est aussi un très bonne opportunité d’enrichir le modèle en vue de son utilisation future.

Il est donc indispensable d’avoir un oeil sur ce qui fonctionne un peu moins bien dans la compréhension du langage pour affiner la détection, et pourquoi pas revoir les blocs de réponses associés. L’optimisation n’est pas toujours technique, il peut aussi s’agir de réécrire quelques blocs de texte. L’analyse complète via différentes méthodes nous permet donc de dégager les pistes d’amélioration.

2. A vos marques, prêts : optimisez !

Grâce à tous ces chiffres et à ces analyses combinées de différentes sources, nous dégageons des recommandations pour faire évoluer le chatbot. L’objectif ? Optimiser le déroulé des parcours, les adapter si besoin, et même en créer de nouveaux. Même avec les études UX les plus poussées, il se peut que certains parcours accrochent et perdent l’utilisateur. Les chiffres nous permettent de nous en rendre pour adapter le tir le plus rapidement possible. Ordre des blocs de conversation, pertinence des réponses apportées, conception et rédaction des répliques du chatbot, il existe de nombreux axes d’optimisation et nous vous aidons à saisir les subtilités pour prioriser les tâches.

L’analyse des questions non comprises est évidemment un point important pour entraîner le modèle de traitement du langage naturel. Il peut s’agir de formulations inconnues pour une intention bien prévue, dans ce cas le modèle de reconnaissance du langage est enrichi. Mais l’analyse des questions peut aussi amener à ajouter un nouveau parcours de conversation. Si un sujet non identifié lors de la phase de conception se révèle important pour les utilisateurs qui discutent avec le chatbot, il faut réagir vite et prévoir une suite de réponse pour adresser ce besoin.

Nous avons donc vu les 4 étapes essentielles pour créer un chatbot. Vous êtres prêts à vous lancer ? Discutons-en !

Partager l’article : arrow_backAccueil du Blog