Tips

Chatbots Messenger : l'impact des annonces récentes de Facebook sera important

Depuis l'annonce des chatbots sur Messenger lors du F8 de 2018 et malgré les évolutions importantes encore annoncées lors de la conférence F8 2019, un virage important semble se dessiner chez Facebook dans sa stratégie autour des chatbots Messenger.Cela s'est joué en 2 temps et a un impact important sur une bonne partie ces agents conversationnels sur Messenger.

Cette évolution stratégique semble s'articuler autour de 2 axes :

  • La lutte contre le spam et les chatbots à faible valeur ajoutée
  • La monétisation du canal Messenger

Après le lancement des chatbots Messenger, nous avons vu l'apparition rapide d'outils gratuits (ou presque) permettant de réaliser des chatbots très simples (quelques questions et des réponses uniquement en cliquant sur les Quick Replies). Cela a favorisé la création de chatbots à faible valeur ajoutée dont le but n'était bien souvent que de pouvoir ensuite envoyer des notifications plus ou moins ciblées. Certains ont su se développer et améliorer leur service, devenant quasiment des médias. D'autres ont simplement continué à spammer régulièrement leurs utilisateurs...

Si vous souhaitez avoir des explications détaillées e discuter de ce sujet avec nous, inscrivez-vous à notre webinar sur le sujet !

Sinon voici donc en résumé ce que Facebook a décidé de mettre en place pour faire évoluer l'écosystème.

Interdiction des notifications hormis pour les chatbots reliés à une page Facebook intégrée au News Page Index (NPI).

Annoncée à la fin de l'été 2019, cette mesure devait entré en vigueur en octobre mais à finalement été repoussée à plusieurs reprises. Cette interdiction vise à supprimer tout envoi de messages en dehors d'une fenêtre de 24h après le dernier message d'utilisateur, sauf pour les pages approuvées par Facebook et liées à un média. Il devient donc théoriquement impossible d'envoyer un message à un utilisateur ou d'envoyer une notification à plusieurs d'entre-eux si l'utilisateur n'a pas envoyé un message au chatbot depuis moins de 24h.

Facebook décide néanmoins d'autoriser cela autour de quelques cas précis et impose l'utilisation d'un "Message Tag" définit dans cette liste assez restrictive :

  • confirmation d'un évènement (au sens large)
  • notifcation suite à un achat
  • mise à jour d'un compte utilisateur

Fini donc normalement le chatbot qui me soumet une question de culture générale tous les jours. Fini la météo quotidienne ou les derniers résultats de mon équipe de curling préférée, à moins d'être approuvé comme NPI par Facebook.

En dehors de ces cas, il devient donc impossible de relancer la conversation avec un utilisateur, au-delà de la fenêtre de 24h, sauf à utiliser des messages sponsorisées pour pouvoir diffuser en masse (broadcast) tout en pouvant cibler selon plusieurs critères, notamment basés sur les interactions de l'utilisateur avec le chatbot. Puissant, efficace, mais payant...

Mise en place d'une API "One Time Notification" pour relancer la conversation en dehors de la fenêtre de 24h.

L'annonce a été faîte par Facebook le 4 février, probablement en réaction aux demandes de certains acteurs de l'écosystème (dont Like a Bot) : il existe en effet des services qui ont besoin d'envoyer des notifications personnalisées sans que cela soit nécessairement du spam ou des messages à faible valeur ajoutée.

Ces services vont donc avoir accès à une fonctionnalité qui leur permettra pour chaque utilisateur d'envoyer un et un seul message à un utilisateur même si cela est fait après la fenêtre de 24h depuis la dernière interaction. Il faut pour cela que l'utilisateur est clairement autorisé l'envoi de ce message et que cela ait un but bien précis.

Chatbot-Messenger-Notifications.png#asset:1370:articleContentImage

Si l'utilisateur n'interagit pas avec le chatbot à l'issue de cette notification, il ne sera plus possible de le contacter sauf bien sûr en utilisant les messages sponsorisés. Si l'utilisateur répond au chatbot, il sera alors possible de lui envoyer à nouveau un et un seul message en dehors de la période des 24h.


Ces 2 évolutions sont importantes et intéressantes pour l'écosystème des chatbots Messenger. Elles permettent de réguler les usages tout en autorisant les services utiles à continuer de fonctionner, au prix d'une bascule vers l'API "One Time Notification" ou de l'obtention du label NPI.

Pour finir, une dernière annonce plus anodine, Techcrunch annonce que les chatbots ne seront plus visibles dans l'onglet Discover pour laisser place aux Stories.

N'oubliez pas...

La mise en place d'un agent conversationnel nécessite :

Pour aller plus loin

Venez discuter de ces prédictions sur Twitter et Linkedin.

Nous sommes à votre écoute !

Partager l’article : arrow_backAccueil du Blog